Financiers au chocolat de Patrick Roger

Les financiers au chocolat de Patrick Roger

Ça fait un moment que j’ai fait cette sublime recette de financiers au chocolat, mais je n’ai pas publié de billet sur le sujet. La recette était par contre publié en tant que « fiche » recette depuis un moment déjà 😉

J’en profite pour te rappeler que certaines recettes sont publiées sans faire l’objet d’un billet dédié dans le blog (genre, la recette du sucre au basilic…). Je ne publie de billet que quand l’envie me prend, que j’estime qu’il y a quelque chose à dire sur le sujet en plus de la seule recette, ou que j’estime que les commentaires sont les bienvenus afin d’affiner la recette, ou de partager les avis, tout simplement. Souvent, je publie une recette uniquement pour la conserver dans mon « livre de recettes numérique ». Si ça t’intéresse, tu peux consulter les « fiches recettes » en liste alphabétique ici, ou avec une présentation façon blog, plus visuelle (mais toujours en cours de développement !), ici. Tout est accessible depuis le menu du haut de toutes façons !

Revenons à nos financiers…

Ce sont les 1ers financiers que j’ai fait. Depuis, j’en ai refait pas mal, et pour l’instant cette recette est celle que je préfère et de loin, mais de très très loin. Ces financiers chocolat sont juste délicieux ! La recette est super simple, comme pour toutes les recettes de financiers, et le résultat vraiment à la hauteur. Un savant dosage de Patrick Roger… Merci Patrick 😉

Cette recette je l’ai trouvée dans le numéro de printemps 2014 de « Pâtisserie et compagnie », ça fait donc déjà une sacrée plombe ! En passant je te conseille ce magazine qui est très sympa, très bien fait, et dont les recettes sont très accessibles. Et ouais, on a pas toujours envie de faire un entremets dont la réalisation s’étale sur 3 jours…

Si j’ai décidé de parler de cette recette dans un billet, et de ne pas la laisser vivre sa vie dans le carnet de de recette, c’est que j’ai fait presque par « erreur » une petite modification dans la recette originale. J’ai toujours été persuadé qu’il fallait battre les blancs en neige pour faire des financiers (blogueur culinaire en carton…). Il s’avère que ça dépende des recettes 😉

Celle ci ne précisait rien, j’ai donc considéré qu’il fallait les monter en neige. J’ai tout de même demandé confirmation sur le facebook du magazine, qui m’a précisé qu’il y avait bien une erreur et qu’il fallait les monter en neige. A la réflexion, et après avoir lu et relu des 10aines de recettes de financiers de grands chefs (ou pas d’ailleurs), je pense que Patrick Roger ne précisait rien car les blancs ne doivent tout simplement pas être travaillés avant d’être incorporés…

Cependant, vu la réussite de la 1ère réalisation avec les blancs montés, je ne peux plus faire autrement… de peur que ce soit moins bien…

Donc bon, si tu veux tester cette recette, en étant encore plus proche de l’originale, pas la peine de monter les blancs ! C’est du coup encore plus rapide à faire !

Ces financiers laissent un goût de miel envoûtant, qui se marie parfaitement avec le chocolat noir. Le choix du miel est donc très important : pas la peine de te dire de choisir celui que tu préfères, quand même, c’est ce que tu fais toujours non ? Par contre, si ton miel préféré n’est pas très fort en goût, n’hésite pas à en mettre un peu plus que prévu 😉

Bon, sur ce, je te souhaite une très bonne année 2015, avec tout le tralala. Je te remercie de passer me voir de temps en temps, quand t’as envie de prendre quelques bourrelets. Figure toi que les ayant pris moi même, je vais probablement essayer de publier des recettes moins… riches. On verra 😉

Allez, la recette. Enjoy !

Imprimer la recette
Financiers au chocolat de Patrick Roger
Financiers au chocolat de Patrick Roger
Portions
financiers
Ingrédients
  • 330 grammes Sucre glace
  • 120 grammes Poudre d'amande
  • 130 grammes Farine T55
  • 4 grammes Levure chimique
  • 30 grammes Miel
  • 180 grammes Beurre doux
  • 340 grammes Blanc d'oeuf
  • 80 grammes Chocolat noir 80% cacao, ou le maximum que vous pouvez trouver.
Portions
financiers
Ingrédients
  • 330 grammes Sucre glace
  • 120 grammes Poudre d'amande
  • 130 grammes Farine T55
  • 4 grammes Levure chimique
  • 30 grammes Miel
  • 180 grammes Beurre doux
  • 340 grammes Blanc d'oeuf
  • 80 grammes Chocolat noir 80% cacao, ou le maximum que vous pouvez trouver.
Financiers au chocolat de Patrick Roger
Instructions
  1. Mélanger dans un saladier la farine, la poudre d'amandes, le sucre glace, la levure et le miel.
  2. Monter les blancs pas trop fermes et les incorporer à la spatule, en plusieurs fois.
  3. Faire un beurre noisette avec le beurre : faire fondre le beurre à feu doux, en remuant régulièrement, jusqu'à que la caséine (flocons blancs flottants) noircisse et tombe au fond de la casserole, laissant le beurre avec une couleur noisette.
  4. Ajouter le chocolat haché au beurre noisette et mélanger jusqu'à l'obtention d'un appareil homogène, et laisser tiédir.
  5. Ajouter le mélange beurre/chocolat au saladier contenant le mélange farine/sucre etc..., à l'aide d'une spatule.
  6. Réserver au frais l'appareil au moins 4h (on peut le préparer la veille de la cuisson sans problème).
  7. Faire cuire les financiers dans des moules beurrés remplis au 3/4, dans un four préchauffé à 200°, pendant 7 minutes.

21 thoughts on “Les financiers au chocolat de Patrick Roger”

  1. Merci pour cette recette ! Je ne sais pas pourquoi, mais ça m’agace toujours les recettes de pâtissiers qui utilisent du sucre glace en grande quantité. Et comme j’ai l’esprit de contradiction j’utilise toujours mon sucre « normal » à la place (enfin, dans ma cuisine, le sucre normal, c’est du sucre de canne blond non raffiné). Tu trouves que ça fait vraiment une différence, ou c’est un tic de pro pas forcément justifié ?

    1. Salut Clotilde !
      En fait, je me suis souvent posé la même question, mais j’ai remarqué que pour les recettes ou la préparation se fait en 2 temps 3 mouvements (un peu comme celle ci), et où il n’y a pas tellement de liquide(s), le sucre « normal » (j’utilise le même sucre « normal » que toi 😉 ) a un peu de mal à se dissoudre. Le sucre glace pour le coup, est carrément pratique à utiliser 😉
      Il y a aussi 3% d’amidon dans le sucre glace et, lorsqu’on en utilise de grosses quantités, je pense que ça a un impact sur la consistance finale. Mais bon, quand je n’ai pas de sucre glace, et que je fais une recette ou je soupçonne une difficulté pour dissoudre le sucre, je prends mon sucre « normal », je le passe au blender, pour en faire du sucre glace express 😉 Il ne contient pas d’amidon, mais je ne vois pas trop de différence 😉
      Des grains de sucre croquants dans les financiers, ça peut être sympa aussi !
      Mike

      1. Alors je m’incruste dans la conversation…
        Le sucre glace donne une croûte plus fine que le sucre en poudre, se dissous plus vite dans les recettes où l’on ne peut pas dissoudre les grains comme ici, mais surtout il fait resssortir le goût du beurre ! C’est ce qu’Olivier Bajard himself a expliqué durant un de ses cours de pâtisserie ! 😉

        1. Ça alors ! J’aimerais bien savoir comment c’est possible un truc pareil… Tu as le numéro d’Olivier Bajard pour qu’on lui demande ? 😉

  2. et kikooo…le sucre glace permet un coté plus « croute fine » mon fils patissier me l’a expliqué, mais j avoue que je passe parfois mon sucre »normal » au blender » pour en faire, a ne surtout pas reproduire pour les macarons puisque l amidon contenu dans le sucre glâce aide a réussir ces dits macarons…. en tout cas, en passant je te pique un financier, beaucoup plus attirant que mon financier de banquier(hihihih) bisous et meilleurs voeux

  3. Ce sont des moules de quelle taille ? Il existe toutes sortes de moules à financier, et je ne me rends pas bien compte de l’échelle sur la photo sélectionnée.

  4. C’était ma prochaine recette à tester sur la liste, mais impossible de trouver certains ingrédients de qualité (chocolat, gousses de vanille, …) dans la petite ville où je réside et comme je rentre en France mi-février j’en profiterai pour faire le plein.
    Essai et commentaire fin février !

  5. Un poil trop sucré, sinon, superbe recette !! Texture parfaite. J’ai laissé au frais 1 heure seulement mais suis très satisfaite du résultat. Merci pour la recette !

  6. Bonsoir , j’ai bien pris note de la recette et dès commentaires , je vais donc prendre du sucre glace en diminuant la quantité , et je vais et sa c ma touche perso , ajouté un insert , ( je viens de faire une compote pêche blanche et j’en est congelé dans un bac à glaçons et je reviens vers vous pour vous dire …..

  7. Top ces financiers, un peu trop sucrés c’est vrai mais carrément délicieux. Merci beaucoup pour cette recette et félicitations pour le blog, son esprit , la présentation au gramme près. Que du bon, foi de gourmande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *