Le riz au lait de la Régalade

Le Riz au lait de « La Régalade »

J’ai (re-)découvert le riz au lait il y a peu, depuis que je me suis collé aux fourneaux de façon régulière et passionnée. Après une version aux zestes d’agrumes excellente (ici), je tenais à te présenter celle-ci (je te tutoie, t’as pas oublié ?) que je viens de découvrir: la recette de Bruno Doucet, chef des différentes « Régalades », à Paris.

Je ne connais pas Bruno Doucet, ni mêmes ses restos-bistrots, alors je n’ai rien à dire sur le sujet. Par contre, je tiens à le remercier de partager une « simple » recette comme celle là avec tout le monde. Franchement, respect. En plus, c’est la recette de sa grand-mère, qu’il aurait pu garder jalousement…

Depuis que je suis à nouveau Toulousain, et que je surfe sur les blogs des blogueurs locaux, je dois dire que je me régale : quelle variété de produits, de producteurs, de commerçants et de restos dans cette ville magnifique ! Et quelle quantité de gastronomes chez les blogueurs ;)

C’est via le blog Rod’n’Roll que j’ai découvert cette recette.

Petit aparté : le gars Rodolphe, du blog Rod’n’Roll (un sacré gastronome) a l’air d’être doué d’un talent incontestable pour la cuisine et les dressages d’assiettes. Z’avez qu’à aller voir ce qu’il sort comme assiettes quand il présente ses recettes/essais culinaires ! Franchement, ça fait envie.

Je disais donc, c’est via le blog Rod’n’Roll que j’ai découvert cette recette et je n’ai eu de cesse de penser à cette onctuosité promise par la photo… On est souvent déçus des différences de résultats entre une recette trouvée par ci par là et la photo qui la présente, et le résultat qu’on obtient humblement à la maison. Là, pour le coup, vous n’allez pas être déçus : on obtient la folle onctuosité qu’on devine sur la photo. 3 essais, à chaque fois pareil, un pur délice.

Comme toute recette basée sur la saveur vanillée, il ne faut pas faire l’impasse sur la qualité de la vanille : il faut de belles gousses fraîches, souples épaisses et charnue, celles qui ont des grains. Je n’ai jamais essayé d’extrait de vanille de bonne qualité donc je ne peux rien dire, mais par pitié, pas d’arômes « faux goût vanille ».  A la limite il vaut mieux aromatiser autrement.

Perso, je n’ai pas pu m’empêcher d’y ajouter une cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger pour un des essais mais là aussi : pas de l’arôme fleur d’oranger. De l’EAU de fleur d’oranger, de chez Cortas par exemple. J’ai aussi testé avec juste un petit rectangle de zeste d’orange (2cm sur 3cm) finement taillé à l’économe, et dont le ziste a été enlevé (la partie blanche) au couteau pour ne garder que le zeste. Ça parfume très délicatement, vraiment pas mal.

A part ça, pas de piège avec cette recette si on oublie pas de :

  • choisir un riz rond, spécial dessert par ex, ou un riz à risotto (arborio, carnarolli…)
  • faire cuire à feu très très très doux et à couvert, en remuant régulièrement (toutes les quelques minutes).

Allez, trêve de blabla, la recette. Enjoy !

 

Le riz au lait de la Régalade
Riz au lait façon Bruno Doucet
Print Recipe
Le riz au lait de la Régalade
Riz au lait façon Bruno Doucet
Print Recipe
Ingrédients
  • 135 grammes Riz rond spécial dessert
  • 100 grammes Sucre
  • 0.65 cl Lait entier Soit 650g
  • 0.35 cl Crème liquide à 30% de MG minimum, soit 350g
  • 2 Gousse de vanille
Portions:
Instructions
  1. Dans une casserole, mettre le lait, la crème et les gousses de vanille fendues en 2 et grattées, le tout sur feu moyen.
  2. Ajoutez le sucre et le riz puis porter à ébullition.
  3. Baisser le feu au minimum, et faire cuire à feu très très doux jusqu'à la consistance désirée, entre 30 et 40 minutes.
  4. Verser dans un saladier, filmer au contact et laisser tiédir avant de placer au frais, pour une heure minimum.

8 réflexions sur “ Le Riz au lait de « La Régalade » ”

  1. c’est le genre de dessert tout simple que je trouve difficile à réussire totalement la texture a juste l’air wahou
    avec un ou deux jaunes d’oeufs ça donnera plus d’onctuosité tu penses? ou tu as trouvé ça déjà assez onctueux?

    1. C’était parfaitement onctueux comme ça ! En fait, il y a de la crème dans la recette, ce qui doit aider à obtenir l’onctuosité voulue. Je l’ai fait cuire à feu tellement doux (ça frémissait à peine) et à couvert, ça n’a donc pas réduit ou quasi. La texture était parfaite ! Avec des jaunes, j’ai jamais essayé dans un riz au lait, ni dans celui ci ni dans une autre recette. Il parait que c’est pas mal, si on le fait bien, ça fait un genre de crème anglaise…Teste cette recette pour voir, et dis moi ce que tu penses de la texture ;) Ha si, un truc que j’ai remarqué : on peut arrêter la cuisson un poil avant la consistance de riz que l’on souhaite, celui ci continuera à gonfler en refroidissant. bises. Mike

      1. pas mal le coup d’arrêter la cuisson avant la fin j’y avais pas pensé! je te tiens au jus si j’essaye je me vois déjà le napper de caramel au beurre salé hummm
        bises!

  2. Alors je l’ai testé et nous l’avons approuvé.
    En fait, ce riz au lait ne ressemble en rien à celui de mon enfance, la cuisson se faisait avec du lait et de l’oeuf.
    Du coup, la couleur est nettement différente, un beau blanc nacré ce qui donne à l’oeil quelque chose de très « sobre » avec les petites graines de vanille mais au niveau texture il est parfait, onctueux à souhait, la vanille reste bien subtile mais suffisante et le tout pas trop sucré non plus.
    En fait, c’est un riz au lait !

  3. voilà une recette bien sympa ! j’ai essayé d’autres recettes de riz au lait notamment celle de Gordon Ramsay. Et bien je vous la déconseille ! Le chef britannique « oublie » de donner les quantités (bon ce n’est pas un pâtissier..) et franchement je trouve que personnellement c’est pas terrible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>