Bonbons au chocolat et praliné

Bonbons au chocolat, praliné croustillant

Quand on a du praliné maison, on finit toujours pas faire des rochers non ? En tous cas, c’est à mon avis une bonne façon d’utiliser et d’apprécier toute la qualité d’une bon praliné maison.

En plus, c’est quand même ultra simple à faire, et le résultat est juste terrible. Ces rochers sont délicieux avec le petit croustillant apporté par les Gavottes.

Bon je sais que les beaux jours arrivent, que ce n’est plus vraiment la « saison » des douceurs de ce type (encore que, c’était Pâques il y a peu…), mais tant pis je te propose la recette quand même. Il n’y a pas de « saison » pour les bonbons au chocolat ! Oui car on appelle ça « bonbons » au chocolat en fait, qu’ils aient la forme d’un rocher ou pas.

Qu’est ce que je pourrais te raconter sur cette recette ? Hé bien pas grand chose tellement il n’y a aucune difficulté particulière, si on se contente de faire fondre le chocolat pour enrober le praliné, sans forcément le tempérer. Le résultat est peut-être un peu moins brillant, mais tempérer correctement du chocolat n’est pas encore dans mes cordes, comme on dit. Un jour, mais pas encore. Il faut que je me penche sur la méthode simple de tempérage au micro-ondes, qui d’après Patrick Roger est la plus simple. Je fais fondre le chocolat au micro-ondes oui, lentement mais surement, mais je ne tempère pas à proprement parler (je ne laisse pas redescendre le chocolat fondu à une certaine température avant de le réchauffer à la température de manipulation. Je le fais *juste* fondre pour l’instant).

Comme d’hab, on utilise du chocolat au lait d’excellente qualité pour l’intérieur (j’ai utilisé du Jivara Valrhona) et du chocolat noir d’excellente qualité pour l’intérieur et  l’enrobage (j’ai aussi utilisé du Valrhona « Le noir », mais on peut sans problème utiliser le Bellarom 74% de chez…Lidl. Excellent chocolat à un prix défiant toute concurrence).

Pour les noisettes, j’ai utilisé ce que j’ai trouvé, c’est à dire un peu du « tout-venant », n’ayant pas encore de « bon plan noisette » à côté de chez moi (Toulouuuuuuuuuuuuuuuuse). Si tu connais un bon plan préviens moi 😉

Avec les proportions que je te donne, j’ai pu faire 11 bonbons, d’à peu près la taille d’un rocher de la marque bien connue (que je n’aime pas …), un peu moins hauts mais plus larges. Ça peut paraître un peu gros comme bonbon, mais au final ça passe plutôt très bien.

Pour réaliser l’enrobage, après avoir réflechi longtemps à une technique « propre », et n’ayant pas les outils de chocolaterie adaptés, j’ai fait ça à l’ancienne, avec les doigts : c’est super rapide et ça marche très bien. Un peu dur d’attendre la fin de l’enrobage pour se lécher les doigts, mais à part ça RAS !

Allez, la recette ! Enjoy !

Imprimer la recette
Bonbons au chocolat et praliné
Bonbons au chocolat et praliné
Portions
Ingrédients
Bonbons
  • 125 grammes Praliné
  • 65 grammes Chocolat lait
  • 20 grammes Chocolat noir
  • 50 grammes Gavottes
Enrobage
  • 300 grammes Chocolat noir
  • 50 grammes Noisette
Portions
Ingrédients
Bonbons
  • 125 grammes Praliné
  • 65 grammes Chocolat lait
  • 20 grammes Chocolat noir
  • 50 grammes Gavottes
Enrobage
  • 300 grammes Chocolat noir
  • 50 grammes Noisette
Bonbons au chocolat et praliné
Instructions
Bonbons
  1. Mettre le praliné dans un saladier, avec les gavottes écrasées.
  2. Faire fondre le chocolat au lait et le chocolat noir au bain marie ou au four micro-ondes, très doucement.
  3. Lorsque les chocolats sont fondus, les mélanger au praliné/gavottes, jusqu'à que le mélange soit homogène.
  4. Couler l'appareil dans un rectangle, ou dans des empreintes à chocolat, selon la forme désirée, laisser durcir au frais.
    Bonbons au chocolat et praliné
  5. Au bout d'une heure minimum, découper le chocolat/praliné en carrés de 2/3cm de côté, ou démouler les blocs.
    Bonbons au chocolat et praliné
Enrobage
  1. Placer les noisettes sur une plaque de cuisson et les torréfier 10 à 15 minutes dans un four préchauffé à 150°.
    Praliné noisette de Christophe Felder
  2. Lorsqu'elles sont torréfiées à cœur, et refroidies, enlever la peau en les frottant entre vos mains.
    Praliné noisette de Christophe Felder
  3. Il n'est pas nécessaire d'enlever toute la peau, s'il reste des morceaux de peau ce n'est pas grave.
    Praliné noisette de Christophe Felder
  4. Hacher grossièrement ces noisettes en les plaçant dans un torchon propre et en les écrasant avec un rouleau à pâtisserie.
  5. Faire fondre très doucement le chocolat noir au micro ondes, lorsque celui ci est entièrement fondu, ajouter les noisettes hachées et bien mélanger.
  6. Enrober rapidement les blocs de chocolat praliné dans le chocolat fondu, à l'aide d'une fourchette, ou avec les doigts, et les mettre à durcir sur un papier cuisson, ou un tapis en silicone.
    Bonbons au chocolat et praliné
  7. Lorsque tous les blocs sont enrobés, étaler le chocolat restant sur une feuille de cuisson ou un tapis en silicone. On ne gaspille rien, cette fine feuille de chocolat à la noisette se déguste avec le café !
    Bonbons au chocolat et praliné
Notes

 

 

15 thoughts on “Bonbons au chocolat, praliné croustillant”

  1. Je m’en lèche les babines d’avance
    Je suis archi fan des rochers au praliné alors maison cela doit être une tuerie
    Merci pour le partage

  2. Des rochers en plus petits. C’est excellent devant la télévision. Cela me donne pleins d’idées: orange/fraise/…
    Merci.
    L’admin de omothermix.com anciennement othermomix.com

  3. Les photos sont superbes.
    Pour le bon plan des noisettes sur Toulouuuuuuuuuuse, moi je vais chez ……métro (ben oui, je ne joue pas encore dans la cour des grands moi!) 🙂
    Merci pour cette recette

      1. Moi non plus mais on me la prête. Si tu as de bonnes relations avec un commerçant, c’est possible. Si tu y vas, il y a du chocolat Barry 🙂

  4. Hello!

    Merci pour cette nouvelle recette. Dès que j’ai lu la recette j’ai vite fait un tour dans ma cuisine pour voir si j’avais tout…et OUI!
    Mouais même les gavottes ( c’est mon petit grignotage devant la TV…). Alors j’essais ça dès demain. Promis je te fais un retour. Pour fondre le chocolat je fais comme toi, au micro-onde doucement. J’ai essayé le tempérage mais je n’ai pas réussi (2 essais), le résultat était vraiment moins bien qu’au micro-onde. Mais là tes rochers sont quand même assez brillant, chapeau l’artiste!

    Julie

  5. Hello!

    Mission bonbon choco réussi!
    Je les ai fait assez petit et à base de praliné noisette/amandes. C’était super bon, merci!

    Julie

  6. Miamm, j’adooore !
    Pour le tempérage, je me suis essayée, mais c’est assez fastidieux et stressant de crainte de louper les températures idéales !

    1. Oui c’est vrai. Je me pose vraiment des questions sur cette courbe de température, surtout depuis la lecture d’un interview de Patrick Roger… Un jour je m’y mets à fond, mais pas de suite…

  7. J’arrive par ici via la page Facebook de Valérie de C’est ma fournée et je tombe direct sur ces douceurs.

    Et je m’empresse de partager mes bonnes adresses sur Toulouse ou alentours puisque j’ai la chance d’avoir trouvé the bon plan noisette déjà torréfiées et émondées et juste excellentes !
    1ère adresse (mais ils sont en rupture de stock en ce moment) accessible également sur internet pour ceux ou celles qui sont intéressé(s)s et n’ont pas la chance d’habiter Toulouse : Laboetgato (rue Rivals à Toulouse proche Victor Hugo, le même magasin existe à Bordeaux), vendues par 1kg (pas plus chères que celles des supermarchés.
    autres adresses : Biocoop (Colomiers, Tournefeuille…) : très bonnes aussi, vendues au poids (prendre les torréfiées)
    Depuis que j’ai découvert ces adresses, je mets des noisettes partout ou presque…

    1. Merci pour le message !
      Je les achète à la Biocoop d’Esquirol depuis peu, elles sont pas mal !
      Je connais très bien la rue Rivals, mais pas laboetgato… Je vais aller y faire un tour ! Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *