Crème brûlée aux cachous Lajaunie

La crème brûlée aux cachous Lajaunie

La crème brûlée de Toulouuuuuse !!!

Je n’y ai pas prêté attention lorsque je l’ai faite, mais on pourrait l’appeler effectivement comme ça cette crème brûlée aux cachous Lajaunie : la crème brûlée Toulousaine !

Non non non, pas de saucisse de Toulouse dans la crème brûlée enfin ! Tu divagues ! C’est juste que les cachous Lajaunie aussi, sont de Toulouse ! Ils ont été inventés par Léon Lajaunie, ici même, en 1880. Et oui ! Et puis cette pub incroyable… « Ticachoucachou Lajaunie Lajaunie, han han », ça vous rappelle rien ?

Breeeef !

Il y a au moins 15 ans, probablement 20 même, j’avais mangé dans un super resto toulousain aujourd’hui malheureusement fermé une fantastique crème brûlée à la réglisse. Je ne suis pas sûr, mais il me semble que le serveur m’avait dit qu’elle était aux cachous Lajaunie (ou au Zan, je ne sais plus). Je repensais très récemment à cette merveilleuse crème, avec un peu de nostalgie, quand j’ai réalisé un truc incroyable : je SAIS faire les crèmes brûlées !!! Et oui, je repensais à ce moment avec mon état d’esprit d’alors, jeune, insouciant et naze en pâtisserie et en cuisine en général, sans avoir pris conscience que j’avais appris 2 ou 3 trucs depuis… De ce moment là, l’idée ne m’a plus quittée, et à l’occasion d’une aprem en ville avec ma fille, nous avons fait un  détour dans une confiserie bien connue de la ville (gnark gnark gnark).

Tout juste rentré, j’attaquais la préparation,  je trépignais devant le four pendant la cuisson, je collais vite fait bien fait les ramequins au frigo, et j’attendais avec impatience le lendemain pour enfin pouvoir me délecter de ce goût puissant de réglisse…

Le lendemain, comme prévu, armé de mon chalumeau je grillais la surface avec du sucre complet (muscovado ce coup ci, j’en ai un peu trop mis dans la précipitation d’ailleurs, ça se voit sur la photo) et haaaaaaaaaaaaa. C’est super bon, exactement comme je voulais niveau réglisse.

Je vais même peut-être en mettre un peu plus la prochaine fois pour voir… Ou alors les faire à l’Antésite… On verra  !!!

Allez, la recette. Enjoy !

 

Imprimer la recette
Crème brûlée aux cachous Lajaunie
Crème brûlée aux cachous Lajaunie
Portions
Crèmes
Ingrédients
  • 6 Jaune d'oeuf
  • 0.5 litre Crème fleurette
  • 100 grammes Sucre
  • 3 grammes Cachou Lajaunie la moitié d'un boite classique
  • QSP Sucre pour la caramélisation finale
Portions
Crèmes
Ingrédients
  • 6 Jaune d'oeuf
  • 0.5 litre Crème fleurette
  • 100 grammes Sucre
  • 3 grammes Cachou Lajaunie la moitié d'un boite classique
  • QSP Sucre pour la caramélisation finale
Crème brûlée aux cachous Lajaunie
Instructions
  1. A feu très doux, faire fondre les cachous dans la crème, en remuant régulièrement, et en grattant le fond de la casserole avec une spatule Maryse. Rester patient jusqu'à la complète dissolution des cachous. Éventuellement goûter la crème et ajouter des cachous si besoin.
  2. Pendant ce temps, fouetter les jaunes avec le sucre, en faisant le moins de mousse possible, sans faire blanchir donc, afin de faire fondre le sucre.
  3. Lorsque les cachous sont totalement dissous, verser cette crème dans le mélange œufs/sucre. Si la crème était à ébullition, laisse refroidir légèrement, afin de ne pas cuire les œufs.
  4. Remuer délicatement avec une Maryse, jusqu'à que l'appareil soit totalement homogène, et le sucre parfaitement dissout.
  5. Verser dans les ramequins à crème brûlée et cuire à 100° pendant 45° à 1h. La crème doit être encore tremblotante au centre. Laisser refroidir et garder au frais quelques heures avant dégustation.
  6. Au moment de servir, placer une couche fine de sucre sur la crème et la caraméliser délicatement au chalumeau de cuisine. Si la couche de sucre est trop épaisse, il sera difficile de la caraméliser entièrement sans faire cramer le sucre, qui deviendra amer. Bon ap !

 

5 thoughts on “La crème brûlée aux cachous Lajaunie”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *